Boîte en bois courbé du peuple Haïda

Fin des années 1800

Les boîtes en bois courbé sont des produits traditionnels fabriqués par les peuples des Premières nations de la côte ouest nord-américaine, notamment les Haïdas.

Les côtés de cette boîte sont fabriqués à partir d'une seule longueur de bois, recourbée pour former trois coins et fermée par une couture serrée au quatrième.

Les boîtes de rangement en bois courbé qui étaient destinées à stocker des objets de grande valeur étaient pourvues d'une décoration d'esprit gardien, sous la forme d'êtres marins surnaturels et d'animaux plus familiers.

Le devant de la boîte représente normalement Konankada, le chef du monde sous-marin, avec des nageoires ainsi que des mains humaines. Le visage a des formes à double œil (deux têtes de saumon jointes au nez). Cet être surnaturel peut être modifié par l'ajout de marqueurs tels que de grandes incisives (castor), des fentes branchiales (roussette), de grandes canines (loup), de grandes oreilles et une langue saillante (ours), etc.

Le travail du cèdre était une technique caractéristique de la technologie des groupes de la côte nord-ouest du Pacifique, particulièrement pour les Haïdas qui se sont illustrés dans la fabrication de canots et de boîtes hermétiques.

Pour obtenir plus d'informations sur cet article, le prix de vente et le processus d'achat, veuillez communiquer avec nous.

Le peuple Haïda

Les Haïdas sont un peuple autochtone vivant principalement sur la côte nord-ouest du Pacifique, au Canada et aux États-Unis. Célèbres pour leur art remarquablement expressif et leurs compétences en sculpture, les Haïdas sont réputés pour leurs totems monumentaux, leurs masques sculptés, leurs objets rituels et leurs canoës magnifiquement décorés. Leur art est imprégné de spiritualité et de symbolisme, racontant des histoires de clans, d'ancêtres et de la relation entre l'homme et la nature. Les sculptures haïdas se distinguent par leurs lignes élégantes, leurs détails complexes et leur représentation du surnaturel. Malgré les défis historiques et culturels, les artistes haïdas contemporains perpétuent toujours ces traditions artistiques anciennes, contribuant ainsi à la préservation de leur riche patrimoine culturel.