Statue africaine Moba

Ce « Tchitcheri Sakwa » est une statue africaine sculptée dans le bois provenant du peuple Moba, une population d’Afrique de l’Ouest vivant principalement au nord du Togo, mais également au Ghana et au Burkina Faso. Les Tchitcheri sont des sculptures minimalistes très reconnaissables rappelant l'art abstrait; un tronc cylindrique muni de bras et de jambes rectilignes, le tout surmonté d'une tête ronde et sans cou.

Erigées au centre des villages Moba au Nord du Togo, les grandes statues Sakab Tchitchiri étaient plantées dans le sol, où elles s’enfonçaient avec le temps jusqu’à disparaître totalement. C’est ce qui explique que les jambes soient souvent rongées, par des insectes xylophages.

Les sculptures Tchitcheri sont créés sur recommandation d'un devin seulement et ne peuvent être façonnés que par un sculpteur fils d'un devin. Il existe trois types de Tchitcheri. Les plus petits, appelés Yendu, servent de lien personnel avec la divinité. Les Bawoong représentent des ancêtres plus récents (parents ou grands-parents) et sont placés sur l'autel de la maison. Les Sakwa, comme cette sculpture, font allusion au membre fondateur du clan.

Pour obtenir plus d'informations sur cet article, le prix de vente et le processus d'achat, veuillez communiquer avec nous.

L’art MOBA

L’art moba compte parmi les arts africains les plus minimalistes. Il exprime un ensemble de concepts avec une extrême économie de moyens. Le vaste corpus des statues moba, en bois ou en fer, est extrêmement cohérent. Il n’existe pas d’objet moba « fantaisistes ». La virtuosité du sculpteur n’a qu’un champ de liberté très limité pour exprimer son talent: ce sera le choix d’un bois et de sa veine, sa tournure dans certains cas, et avant tout la proportion des parties majeures de l’objet, en tout premier lieu la tête. En cohérence avec l’esprit du style, les objets sont rarement sexués et ne comportent pas de traits détaillés au visage.